Les voies d’accès aux études de Santé

Dans le cadre de la réforme des études de Santé, l’accès en 2ème année MMOPK se fera par le biais d’une Licence mention « Sciences pour la Santé » qui propose 10 parcours différents, correspondant chacun à une discipline et/ou à un site d’enseignement différents.

Les 10 Parcours de la Licence Sciences pour la Santé

Nombre de places
Sciences (site de Reims) 220
Droit (site de Reims) 191
Droit (site de Troyes) 36
STAPS (site de Reims) 151
Psychologie (site de Reims) 125
Économie-Gestion (site de Reims) 105
Économie-Gestion (site de Troyes) 20
Sciences sanitaires et sociales (site de Reims) 66
Sciences pour l’ingénieur (site de Charleville-Mézières) 16
Sciences de l’éducation (site de Châlons-en-Champagne) 8
Total 938

Les enseignements de la Licence Sciences pour la Santé

La licence Sciences pour la Santé est constituée de 10 unités d’enseignement (UE), dont 4 UE de « santé », 4 UE de « Licence » et 2 UE « Transversales ». Ces 10 UE sont regroupés en 3 ensembles :

  • Les enseignements de « Santé » comprenant des connaissances sur les êtres vivants au niveau moléculaire, cellulaire, anatomique et systémique ainsi que des connaissances plus spécifiques pour les différentes filières médicales ;
  • Les enseignements de « Licence » correspondant au parcours suivi par l’étudiant : Sciences, Droit, STAPS, etc. ;
  • Les enseignements « Transversaux » abordant des connaissances sur des aspects plus spécifiquement associés à la santé comme, les sciences humaines et sociales, le médicament ou encore la santé publique, le numérique et les langues.

Les places en 2ème année des études de Santé seront accessibles en fin de 1ère année de LAS Sciences pour la Santé ou à l’issue d’une 2ème ou 3ème année de Licence des parcours proposés, à condition d’avoir suivi et validé les UE santé.

Découvrir nos formules

Le Numerus Clausus disparaît mais le nombre de places demeure limité

À compter de 2021, le nombre de places ouvertes en 2ème année des études de Santé sera défini régionalement, en accord entre le Président de l’Université et l’ARS (Agence Régionale de Santé). Ce nombre de places sera déterminé en fonction de la capacité d’accueil de l’Université et les besoins locaux en professionnels de santé. Il comprendra toutes les places accessibles au travers des différents parcours en fin de 1ère, 2ème ou 3ème année.

Bien que la réforme prévoie la suppression du numerus clausus, la sélectivité des épreuves est maintenue au niveau actuel. En effet, le nombre de places en 2ème année des études médicales reste bien inférieur au nombre de postulants.

Numerus clausus 2020
Médecine 207
Odontologie 35
Pharmacie 71
Maïeutique 27
Kinésithérapie 30
Total 370